Rando Vidéo Solo
LES PLAISIRS DE LA RANDONNEE EN SOLITAIRE

Débuter la Randonnée Pédestre

Les conditions propices

Vous voulez décompresser, prendre l’air. Vous souhaitez donc vous aventurer seul(e) dans la nature.
Cependant, marcher dans la nature n’est pas comme arpenter la galerie d’un centre commercial, cela nécessite un minimum de préparation et de matériel.
Cette 1ère sortie peut être un réel plaisir ou un véritable enfer. Afin de ne pas transformer votre 1ère expérience en cauchemar, il est préférable de s’y préparer judicieusement.

Vous devez tout d’abord vous assurer d’avoir une condition physique adaptée à cette activité. Commencez donc par consulter votre médecin. N’ayant aucune restriction ou contre indication à la pratique de la randonnée pédestre, vous pouvez maintenant préparer votre 1ère sortie.

paysage eguisheim

Nettement moins dangereux qu’un saut en parachute, la randonnée pédestre n’en est pas moins sans risque. Partir seul(e) dans la nature demande quelques précautions.

Imaginez vous… seul(e), à la tombée de la nuit, avec pour seuls points de repère des sapins à perte de vue. Personne n’a envie de vivre ça.
Afin d’éviter un bon nombre de situations désagréables, nous allons donc commencer par une sortie « découverte ». Quelque chose de simple dans les meilleures conditions possibles.
Choisissez donc une journée agréable, ensoleillée avec une température aux alentours de 18°.
Faites en sorte de vous assurer de ne pas rentrer à la tombée de la nuit. Partez plus tôt si nécessaire.
Après le manque de soleil hivernal, le printemps devrait vous offrir de belles journées parfaitement adaptées à votre 1ère sortie.

« Profitez du printemps en marchant »

Les caractéristiques de votre 1ère sortie

De belles journées sont annoncées pour le week-end. Les conditions idéales pour votre sortie découverte sont donc réunies. Mais quel parcours allez vous effectuer ?
Pour une 1ère sortie il est fortement conseillé de rester sur un secteur que vous connaissez. Regardez aux alentours des lieux touristiques de votre région, des parcours balisés et répertoriés par distances sont souvent proposés.

Mais lequel choisir ?
Il est bien évident que votre objectif n’est pas d’effectuer la traversée des Pyrénées demain.
Vous n’avez aucune connaissance de votre allure de votre résistance, ni même de votre endurance physique. Ne choisissez donc pas la boucle de 16 km, commencez par le petit parcours.

plan IGN

carte ign

La durée qu’il vous aura fallu pour effectuer cette petite boucle déterminera votre niveau. Pour cela il vous faudra prendre en compte la distance, la durée de marche mais aussi les pauses (repas, photos….).
Avez vous eu des difficultés ou des douleurs ? Votre ressenti général à votre retour sera le point de départ qui vous permettra d’évaluer au mieux vos capacités afin d’organiser vos prochaines sorties.

« Commencez petit pour mieux continuer »

Un minimum de matériel

N’investissez pas d’emblée dans du matériel spécifique à la randonnée. Ce type de matériel est relativement coûteux et investir maintenant c’est prendre le risque d’investir dans du matériel que vous n’utiliserez pas.
Comme pour beaucoup d’activités c’est votre pratique, autrement dit vos choix et vos habitudes qui détermineront vos besoins matériel.

Cependant, ne pas investir pour commencer ne veut pas dire partir les mains dans les poches. Alors de quoi avez vous réellement besoin pour commencer ?
– Il vous faut une tenue : Des sous vêtements, un tee-shirt technique basique et un pantalon dans lesquels vous êtes à votre aise et libre de tout mouvement.
Ajoutez à cela une couche chaude : un polaire ou un pull que vous sortirez de votre placard.
Prévoyez également une veste coupe vent ainsi qu’une protection en cas d’averse (poncho, k- way…).
– Bien entendu il vous faudra des chaussures : votre première sortie se fera sur terrain facile, par conséquent votre bonne paire de basket à laquelle vous êtes habitué sera parfaite pour aujourd’hui.

A noter :
Concernant l’ensemble des vêtements, il faut absolument éviter le jean et le coton. Le jean est lourd, chauffe la peau par friction et ne sèche pas. Quand au coton, il absorbe l’eau mais ne la recrache pas, vous vous retrouverez donc avec des vêtements mouillés sur le dos, ce qui est fortement désagréable voire très inconfortable.

Partez ensuite dans les méandres de vos placards à la recherche d’un sac à dos. Une contenance d’environ 15 l suffira pour cette sortie.

minimum matériel randonnée

matériel randonnée découverte

Dans votre sac on va y ranger un peu de matériel :
– Une lampe frontale (avec les piles)
– Un sifflet d’urgence
– Votre smartphone et la copie de vos papiers (CNI* et attestation de sécurité sociale)
– La carte de votre parcours. L’idéal étant d’avoir la carte IGN de randonnée au 1 : 25000 ème correspondant au secteur de votre parcours.
– De quoi boire (une bouteille d’eau, une gourde, une poche à eau…)
– De quoi grignoter (des céréales, des pâtes de fruits, un sandwich, …)
– Un couteau pliant
– Un kit de 1er soins 

Pour une sortie découverte ce matériel suffira, ce qui sera loin d’être le cas par la suite.

 

« Mettez votre sac sur le dos et partez marcher ».

Liste non exhaustive
* Carte Nationale d’Identité

0 Partages
Partagez
+1
Tweetez